img

Les géants ont-ils existé?

 

Selon une croyance universelle,  la terre fut jadis peuplée par des géants. Or, après quelques siècles de recherches, rien n’a confirmé le mythe d’une race de géants originelle. Les premiers humanoïdes étaient de petite taille.

Pourtant, ce mythe reste universel : il est commun à toutes les mythologies du monde, aussi éloignées soient-elles les unes des autres. On peut lire dans la Bible que les Hébreux se battirent plusieurs fois en Canaan contre des géants tels que Anakin, les Emim, les Horim, les Rephaïm, les Zouzim (Nombres/XIII/33 Deut./II,10 I Sam./XVII/4-).

Nombres-XIII,33
« Nous y avons même vu des géants, des fils d’Anaq, des descendants de géants. À côté d’eux, nous avions l’air de sauterelles, et c’est bien ainsi qu’ils nous voyaient. »

Deut.-II,10
« Les Ermites, autrefois, y habitaient ; c’était un peuple grand et nombreux, de haute taille comme les géants Anaqites »

I Sam.-XVII,4
« Alors sortit des rangs philistins un champion qui s’appelait Goliath. Originaire de Gath, il mesurait six coudées et un empan. »

 

Petite personne à côté d'un géant.

Petite personne à côté d’un géant.

L’Ancien Testament est même très éloquent sur le sujet, car il évoque le sarcophage d’Og, le roi de « Bashane qui est dite terre des géants » (Deut./III/11).

Deut.-III,11
« Og, roi de Bashane, était le seul survivant des géants Refaïtes. Son lit était un lit de fer – ne serait-ce pas celui qu’on voit à Rabba des Ammonites ? – un lit qui fait bien neuf coudées de long et quatre coudées de large. »

Les géants sont maintes fois évoqués dans la Bible, y compris dans le chapitre de la Genèse.

Gen.6-4
« En ces jours-là, et même plus tard, il y avait des géants sur la terre. Les fils des dieux s’approchaient des filles des hommes et elles en avaient des enfants : ce sont les héros du temps jadis, des hommes de renom. »

Ces géants font étrangement penser aux géants de la mythologie Grec.

« Les cyclopes et les tribus sauvages des Géants » chez Homère, évoquent les mêmes créatures monstrueuses, et les mêmes êtres hantent la Théogonie du poète Hésiode : titans et géants escaladent les montagnes comme des buttes pour se battre contre les dieux. Les Teutons n’y firent pas exception, et tous les rois scandinaves se disaient descendant de géants, dont l’ancêtre avait été Thymr, l’adversaire du dieu Thor. En fin de compte, les récits de géants se retrouvent également dans les mythologies asiatiques.

Maintes villes d’Europe conservaient dans leurs légendes les mythes de géants qui auraient été maîtres des lieux dans un passé merveilleux. Londres avait Gog et Magog, dont les statues « grandeurs nature » mesurent environ 4,20 mètres, au Guildhall. Anvers a Antogonus qui mesure 12 mètres! A Douai, Gayant, qui mesure 7,20 mètres.

Le mythe d’une espèces humaine originelle de très grande taille persista jusqu’au XIXe siècle, où il inspira la mystification du géant de Cardiff.

La question est toujours ouverte. Il a bien existé quelques individus de taille exceptionnelle, dont le plus noble aurait été l’empereur romain Maximin qui mesurait environ 2,40 mètres.

Cependant, il n’existe aucune réponse à ce jour. L’incommensurabilité de certaines personnes serait dû à un dérèglement de la glande hypophyse, qui sécrète alors l’hormone de croissance en quantités excessives. Est-il possible que de tels désordres aient été plus fréquent à une période lointaine ?