img

Les lois d’Einstein prouvent-elles l’existence des fantômes ?

fantôme

Chaque nuit, des groupes amateurs de chasse aux fantômes s’aventurent dans des entrepôts abandonnés, des vieux buildings et des cimetières à la recherche de fantômes. Ils apportent généralement un équipement électronique avec lequel ils pensent pouvoir localiser des énergies fantomatiques.

Malgré des années d’efforts de la part des chasseurs de fantômes à la TV ou dans la vraie vie, nous n’avons toujours aucune preuve solide que les fantômes sont réels. Plusieurs chasseurs de fantôme soutiennent que l’existence des fantômes peut être prouvée par la physique moderne. Précisément, qu’Albert Einstein, l’un des plus grands esprits scientifiques de tous les temps, fourni une base scientifique pour la réalité des fantômes.

Albert Einstein

Une récente recherche sur Google fait apparaître 8 millions de résultats suggérant un lien entre les fantômes et le travail d’Einstein couvrant la conservation de l’énergie. Cette assertion a été reprise par plusieurs experts dans ce domaine. Par exemple, le chasseur de fantômes, John Kachuba, dans son livre « Ghosthunters » (2007, New Page Books), écrit, « Einstein prouve que toute l’énergie de l’univers est constante et qu’elle ne peut ni être créée ni détruite. Alors, que devient cette énergie lorsque nous mourrons ? Si elle ne peut être détruite, elle doit donc, selon le Dr Einstein, être transformée en une autre forme d’énergie. Quelle est donc cette nouvelle énergie ? Pouvons-nous appeler cette nouvelle création: un fantôme?

Cette idée montre – et est présentée comme une preuve de l’existence des fantômes – sur pratiquement tous les sites avec pour thématique, les fantômes, également. Par exemple, selon un groupe nommé « Tri County Paranormal State », « Albert Einstein a dit que l’énergie ne peut ni être créée ni être détruite, elle ne peut que changer d’une forme à une autre. Lorsque nous sommes vivants, nous avons de l’énergie électrique dans notre corps. Qu’arrive-t-il à l’électricité qui était dans notre corps,faisant battre notre coeur et rendant possible notre respiration? Il n’y a pas de réponse toute faite à cela».

En faite, la réponse est très simple, et pas si mystérieuse qu’elle en à l’air. Lorsqu’une personne meurt, l’énergie dans son corps va où tous les organismes vont après la mort: dans l’environnement. Lorsqu’un humain meurt, l’énergie stockée dans son corps se libère sous forme de chaleur, et est transférée dans l’animal qui nous mange (i.e animaux sauvages si nous ne sommes pas enterrés, ou des vers de terre et des bactéries si nous somme enterrés), ainsi que les plantes qui nous absorbent. Si nous sommes incinérés , l’énergie de notre corps est libérée sous forme de chaleur ou lumière.

Lorsqu’un nous mangeons des plantes ou des animaux morts, nous consommons leur énergie et la convertissons pour notre propre usage. La nourriture est métabolisée lorsque nous la digérons, et les réactions chimiques libèrent l’énergie dont l’animal a besoin pour vivre, se déplacer, se reproduire, etc. Cette énergie n’existe pas sous forme de rayonnement, sphère fantomatique d’énergie électromagnétique, mais plutôt sous forme de chaleur et d’énergie chimique.

Plusieurs chasseurs de fantômes disent qu’ils peuvent détecter les champs électriques générés par les fantômes. Et bien qu’il est vrai que le procédé métabolique de l’être humain et des autres organismes génère; bel et bien, des courants électriques de faible intensité, ils ne sont plus générés dès que l’organisme meurt. Parce que la source d’énergie s’arrête, le courant électrique stoppe également – de la même manière qu’une ampoule électrique s’éteint lorsque vous éteignez l’électricité contenue dedans.

Une grande partie de l' »énergie » qu’une personne décédée laisse derrière elle peut prendre plusieurs années pour rentrer dans l’environnement sous la forme de nourriture; le reste se dissipe peu de temps après le décès, et n’est pas sous une forme pouvant être détectée, quelques années plus tard, avec des équipements de chasseurs de fantômes tels que le détecteur EMF « electromagnetic field ». Les chasseurs de fantômes qui revendiquent que les théories d’Einstein fournissent une base solide pour les fantômes révèlent moins sur les fantômes qu’ils ne font avec leurs pauvres connaissances des bases scientifiques.

Les fantômes peuvent, en effet, exister, mais ni Einstein ni ses lois de physique ne suggèrent que les fantômes soient réels.